MALI: How do we protect women’s employment during the COVID-19 pandemic?

Two experienced actors in the promotion and protection of women and girls discussed on the issue to better inform malian populations in local language about women’s rights in a country where more than 14,234 people were victims of Covid-19 with 520 deaths at the date of June 08.

It was during one of the series of radio programs in Bamako organized by JHR and broadcast on social media that Mr. Bakary DEMBELE, Head of Division at the Regional Directorate for the Promotion of Women, Children and Family and Miss Aminata CISSE, Program Manager at a female local based association called “Cityonneté-Elles”; offered their solutions to the issue. This on air / online program is of the regional project “Mobilizing Media to fight Covid-19” in Mali and Tunisia funded by Global Affairs Canada.

In Mali, the Covid-19 had significant consequences on the rights of women and girls particularly on their rights to employment. The restrictions put in place by the government worsened gender inequalities specially in the informal productive sector where women represent nearly 75%. “Almost 20% of women had to stop their activities between March and April 2020. Women lost about 98% of their income due to the slowing down or stopping of their Income Generating Activities” according to the results of a survey carried out by UN WOMEN in Mali.

Solutions proposed to ensure women’s rights to employment in the context of Covid-19 in Mali

To remove barriers to women’s employment, support for training and making cleaning and hygiene products such as soap is currently a source of profit. Less expensive and in great demand all over the country, these products help keep women in income-generating activities.

The existing women’s empowerment support funds should be distributed to large numbers of women in local product transformation activities. New funds to support women’s entrepreneurship must be urgently put in place and granted to women whose economic activity generates positive results.

This context of Covid-19 demonstrates that girls’ education is a fundamental right to which every child must have access and free of charge. Education helps women to better invest and succeed in their projects, especially in times of emergencies such as of Covid-19.

Technical and financial support from states entities must be stronger and more present in order to ensure for a large majority of women their socio-economic rights which are fundamental for the country’s prosperity.

French

Mali: Comment lever les obstacles à l’emploi des femmes en cette période de Covid-19?

Deux acteurs expérimentés dans la promotion et protection des femmes et filles ont répondu à cette problématique pour mieux informer en langue locale les populations sur les droits des femmes dans un pays où plus de 14.234 personnes ont été victimes de Covid-19 avec 520 décès à la date du 08 juin.

C’est à travers l’une des séries d’émission radio à Bamako et diffusée sur les réseaux sociaux que M. Bakary DEMBELE, Chef de division à la Direction régionale pour la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille et Mademoiselle Aminata CISSE, Cheffe de programme à l’Association Citoyenneté-Elles, ont proposé leurs solutions sur la problématique. L’émission radio et en ligne a été organisée par JHR à travers le Projet « Mobiliser les médias pour lutter contre la Covid-19 » au Mali et en Tunisie grâce au soutien de Affaires mondiales Canada.

Au Mali, la Covid-19 a entrainé des conséquences significatives sur les droits des femmes particulièrement leur droit à l’emploi. Les dispositifs de confinement mis en place par le gouvernement ont aggravé les inégalités liées au genre notamment dans le secteur productif informel où les femmes représentent près de 75%. « Près de 20% des femmes ont dû arrêter leurs activités entre mars et avril 2020. Les femmes ont perdu environ 98% de leurs revenus à cause du ralentissement ou de l’arrêt de leurs Activités Génératrices de Revenus » selon les résultats d’une enquête réalisée par ONU FEMMES au Mali auprès de 165 femmes entrepreneures sur les changements survenus en lien avec cette crise entre mars et avril 2020.

Solutions proposées pour assurer les droits des femmes à l’emploi en contexte Covid-19 au Mali

Pour lever les obstacles à l’emploi des femmes, le soutien à l’apprentissage et à la fabrication de produits de nettoyage et d’hygiène comme le savon est actuellement une source de profits. Moins chers et très demandés dans le pays, ces produits favorisent le maintien des femmes dans les activités génératrices de revenus.

Les fonds d’appui à l’autonomisation des femmes qui existent doivent être distribués aux femmes nombreuses dans les activités de transformation de produits locaux. De nouveaux fonds de soutien à l’entreprenariat des femmes doivent être urgemment mis en place et accordés aux femmes dont l’activité économique génère des résultats.

Ce contexte de Covid-19 démontre que l’éducation des filles est un droit fondamental auquel chaque enfant doit avoir accès et gratuitement. L’éducation aide mieux les femmes à mieux s’investir et réussir leurs projets surtout en période d’urgence comme la Covid-19.

Le soutien technique et financier de l’Etat doit être plus fort et présent afin d’assurer à une large majorité des femmes leurs droits socio-économiques qui sont fondamentaux pour leur épanouissement.

Search articles

Subscribe to the JHR newsletter

Explore topics

Tags

Lithuania South Sudan Latvia Poland Tunisia The Democratic Republic of Congo Pakistan Morocco Kenya Canada Iraq Afghanistan Lebanon Mali Turkey

Your donations help fund the work we do