DRC: Presidential advisor pledges support for draft law waiving court fees for SGBV survivors

The office of the Presidential Advisor on Sexual Violence in the DRC held a two-day workshop on May 5-6 to discuss ways to support proposed laws to combat violence.

This event, which took place after JHR’s advocacy efforts with the Presidency, brought together several NGOs and civil society organizations from Bukavu, Goma and Kinshasa. JHR was represented by its DRC manager Prince Murhula and two expert partner CSOs.

During the workshop, participants learned about the JHR-supported proposed law to waive court fees for SGBV survivors, which national deputy Juvénal Munubo has introduced in parliament.

Two other bills on the repression of gender-based violence (GBV) and domestic violence initiated by Strategic Alliance for Advocacy and SOFEPADI were also presented.

At the end of the workshop, participants welcomed the progress made in relation to the proposed law to exempt survivors of sexual violence from paying legal fees. The special advisor to the Head of State promised the support of the presidency of the Republic in advocating for the law to be adopted by the parliament.

She called on all participants to take ownership of this proposed law in order to support its adoption.

The special advisor also called on JHR to support the advocacy efforts of the Strategic Alliance for Advocacy and SOFEPADI for the draft laws on gender-based violence and domestic violence in the Democratic Republic of Congo.

En Francais:

Le bureau de la conseillère spéciale du Président de la République dans la lutte contre les violences sexuelles a organisé un atelier de deux jours pour « l’harmonisation et l’accompagnement des propositions de loi sur les violences ».

Cette activité, fruit du plaidoyer mené par JHR auprès de la présidence, a  réuni plusieurs ONG et organisations de la société civile en provenance de Bukavu, Goma et Kinshasa. JHR y a été représentée par son gestionnaire Prince Murhula ainsi que deux experts du réseau des OSC partenaires.  Cette session a duré deux jours, du 5 au 6 mai 2022.

Au cours de l’atelier, les participants ont pris connaissance de la proposition de loi initiée par JHR et les OSC partenaires et qui est actuellement portée par le député national Juvénal Munubo.

Deux autres propositions de loi sur la répression des violences basées sur le genre «  VSBG » et les violences domestiques portées par des organisations de la société civile ont été présentées pour harmonisation par les participants.

A l’issue de cet atelier, les participants ont salué les avancées par rapport à la proposition de loi pour l’exemption des frais de justice aux survivantes des violences sexuelles. La conseillère spéciale du chef de l’Etat a promis de l’accompagnement de la présidence de la République dans le plaidoyer pour que la loi puisse être adoptée par le parlement.

Elle a appelé tous les participants à s’approprier cette proposition de loi en vue de son soutien pour son adoption.

La conseillère spéciale a aussi lancé un appel à JDH/JHR pour accompagner le plaidoyer pour le projet de loi sur les violences basées sur le genre ainsi que les violences domestiques en République démocratique du Congo. Et ce, en facilitant l’organisation de certaines activités de plaidoyer.

Ce projet de loi est porté par deux organisations de la société civile, l’Alliance stratégique pour le plaidoyer et SOFEPADI.

Search articles

Subscribe to the JHR newsletter

Explore topics

Tags

Lithuania South Sudan Latvia Poland Tunisia The Democratic Republic of Congo Pakistan Morocco Kenya Canada Iraq Afghanistan Lebanon Mali Turkey

Your donations help fund the work we do