DRC: Canada World trainee wins award for story on the persecution of women accused of witchcraft

Uwezo Africa reporter Joelle Safina Bufole has been awarded the best story prize in the radio category of the Young Women Journalist Awards, organized by Congolese Union of Media Women (UCOFEM) and Internews. The annual competition celebrates the work of Congolese women journalists under the age of 30. Bufole was recognized for her radio report about mob attacks on women accused of witchcraft in Kalehe, South Kivu. Bufole produced this story when she was a trainee of JHR’s Canada World: Voice of Women and Girls program.

Upon receiving the award, Bufole said, “I am very honored that my work has been recognized by UCOFEM. This encourages me to work hard to ensure that women have access to their rights.”

Award jury member Yves Kalikat shared that Bufole story won over 10 other radio submissions and was praised as “original, thorough and balanced.”

Bufole joined JHR-DRC’s network of human rights journalists in Bukavu in 2021, received training on rights media and gender-sensitive coverage, and has produced numerous stories with the help of JHR’s grants.

“JHR has been a great support to me in my work, especially on reports related to women’s rights. I thank JHR trainers for their valuable feedback,” Bufole said.

En Francais

Joëlle Safina Bufole Journaliste chez Uwezo Africa vient de remporter le meilleur prix catégorie radio du concours Prix jeune femme journaliste décerné par #UCOFEM et #Internews. C’est le reportage « Les femmes accusées de sorcellerie sont victimes de la justice populaire dans le territoire de Kalehe » qu’elle a réalisé dans le cadre du programme « Canada Monde la voix des femmes et des filles » qui a remporté ce prix dont la remise a eu lieu ce vendredi 12 août à Kinshasa.

Prix jeune femme journaliste, est un concours annuel organisé par l’Union congolaise des femmes des Médias UCOFEM pour les jeunes femmes journalistes congolaises de moins de 30ans.

Dans un échange téléphonique avec le mentor de JDH, la Lauréate déclare être honorée par ce prix dont le concours est à sa sixième édition.

« Je suis très honorée que mon travail en tant que femme journaliste soit prise en compte par Ucofem. Cela m’encourage beaucoup plus à travailler dur et toujours pour que les femmes puissent jouir correctement de leurs droits », déclare Joelle.

Pour Yves Kalikat rapporteur de l’équipe du jury, sur les 11 candidatures du coté radio celle de Joelle a été originale, fouillée et équilibrée.

« Malgré un peu long, mais ça donne l’impression de suivre toujours car bien structuré », a affirmé-t-il.

Formée par JDH/JHR-RDC sur les « Médias des droits et la couverture sensible au genre » à Bukavu en 2021, Joelle intègre le réseau des journalistes pour les Droits Humains encadrés par JDH/JHR-RDC.

Très active dans la réalisation des reportages lors des bourses lancées par JDH, Joelle est parmi les journalistes qui ont intégré la méthodologie JDH qui se résume en principe PReNEL dans leur travail de tous les jours. Cela, pour réaliser des reportages équilibrés et fouillés en faisant les Médias des droits.

« JDH a été pour moi un grand appui dans l’exercice de mon métier. Surtout en ce qui concerne les droits des femmes. Je remercie les formateurs de JDH qui ne cessaient de nous donner des remarques et observations pour l’amélioration de notre travail surtout, dans le cadre du projet Canada monde : La voix des femmes et des filles », reconnait Joelle.

Search articles

Subscribe to the JHR newsletter

Explore topics

Tags

Tunisia Poland The Democratic Republic of Congo Pakistan Morocco South Sudan Lithuania Latvia Kenya Canada Iraq Afghanistan Lebanon Mali Turkey

Your donations help fund the work we do